Gérer son stress pendant les épreuves du CRFPA

Après des mois de révisions vient l’heure de la performance. Comment ne pas se laisser envahir par le stress ? Rassemblez vos forces et soyez confiants.

 

Installez-vous et mettez-vous à l’aise

 – Choisissez une tenue dans laquelle vous vous sentez bien. Des vêtements confortables, souvent portés, associés à des moments plaisants de votre vie. Pour l’oral, suivez nos conseils.

– Posez votre montre en évidence sur la table. Le portable est interdit lors des épreuves. Prévoyez aussi quelques barres de céréales, de l’eau et n’oubliez pas les mouchoirs en papier pour éternuements intempestifs ou stylo baveur.

– Munissez-vous de vos objets fétiches : stylo, amulettes en tout genre et porte-bonheurs… Favorisez les « bonnes ondes », car tout est dans le mental ! Il faut partir gagnant.

 

Prenez une grande inspiration…et l’inspiration viendra

 – Pour se relaxer, il est nécessaire de se concentrer sur la respiration abdominale : gonfler le ventre à l’inspiration, le rentrer en expirant.

– Faire plusieurs respirations lentes, en décontractant la nuque et les épaules.

Fermer les yeux quelques instants, en oubliant la salle de l’examen, et visualiser un moment de sa vie agréable, qui procure des sensations ou des émotions positives.

– Pour un examen oral, mettre la priorité sur la conscience du corps (droit, énergique) et de la voix (forte, posée). Pour ce faire, respirer profondément, regarder le public et sourire.

 

Faites confiance à vos neurones

 – La question vous paraît difficile ? Pas de panique, vous êtes là pour réfléchir. Prenez le temps de lire l’ensemble du sujet, pour en comprendre la structure.

– Les idées s’embrouillent et votre esprit se bloque ? Reprenez les rênes du cerveau. Mobilisez vos connaissances, en allant du général au particulier. Matière, cours, exercices et notions concernés : retrouvez le chemin de la réponse.

– Le temps de préparation de l’épreuve orale vous semble trop court ? Soignez vos « chevilles » : introduction, conclusion et parties du plan vont structurer votre discours et donner des points d’appui… à votre respiration.

 

Positiver, respirer et oublier ceux qui planchent à côté de vous, voilà la voie de la sérénité. Souvenez-vous surtout qu’un examen peut se repasser, et que votre vie n’est pas en jeu !

Prépa Dalloz