Accéder à ma Prépa Dalloz
0

Votre panier

Votre panier est vide.

La méthode Feynman ou “méthode de la feuille blanche”

D’où vient cette méthode ?

La méthode Feynman vient de Richard Feynman, prix Nobel de physique en 1965 et aujourd’hui encore. En tant que professeur, il est devenu populaire parmi les étudiants parce qu’il était capable de leur faire comprendre les théories physiques les plus complexes avec un langage simple et très proche d’eux. Celui-ci a conçu une méthode d’apprentissage et d’explication simplifiée de notions compliquées (particulièrement présentes dans le domaine du droit).

Cette méthode vise en effet à évaluer les connaissances que l’on possède déjà et celles qui seront à approfondir, et de pouvoir, avec ses propres mots, exprimer une idée de la manière la plus simple possible.

Comment mettre en œuvre cette méthode ?

L’idée est simple :

  1. Commencez par choisir un sujet / un concept / une partie de votre cours et délimitez-le ;
  2. Rédigez sur une feuille blanche (et en faisant des phrases) tout ce que vous connaissez du sujet en l’expliquant avec des mots simples. Vous devez alors utiliser un vocabulaire et une manière de parler qui seront compris par des moldus du droit (par des non-connaisseurs du droit) ;
  3. Vous allez alors vous rendre compte que certaines parties de votre sujet seront difficiles à expliquer et que certains termes seront très peu clairs. Dans ce cas-là, il faudra alors vous arrêter et reprendre cette partie et/ou ces termes afin de les clarifier ;
  4. À la fin de cette clarification, il sera nécessaire de recommencer à expliquer le sujet choisi sur une feuille blanche afin d’évaluer votre progression.  

Cette méthode permettra de faciliter vos révisions et d’apprendre de manière durable vos cours.

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Utiliser le mind mapping pour réviser le CRFPA

Qu’est-ce que le mind mapping ?

Le mind mapping ou carte heuristique est une méthode de représentation graphique d’informations. Cette méthode a été mise au point par le psychologue Tony Buzan en 1971.

Elle vise à organiser sa pensée en créant des connexions entre les différentes informations afin que celles-ci puissent être rapidement apprises.

À cet égard, cette technique est couramment utilisée afin de

  • mettre en forme ses cours dans l’optique d’un meilleur apprentissage,
  • ordonner ses idées lors d’un oral, d’un exposé, d’un discours
  • résumer un texte en mettant en valeur le plan ou les différentes parties,
  • classer les idées dans le cadre d’un brainstorming

 

Mais, alors, comment effectuer un mind mapping ?

Le mind mapping peut être réalisé soit sur papier, soit sur ordinateur.

  • Mind mapping papier

Afin de réaliser un mind mapping papier, il convient, bien évidemment, de se munir de feuilles plus ou moins grandes (A5, A4 ou A3) et de feutres colorés.

Il convient ensuite de noter au centre de votre page l’idée principale, puis de relier cette idée principale à d’autres idées/notions à l’aide de branche (=lignes ou flèches), qui seront elle-même reliées à d’autres idées/notions avec d’autres branches…

Cette ramification des idées permet ainsi d’obtenir un schéma sur lequel plusieurs idées sont exposées. Plus l’idée est éloignée de l’idée centrale, plus celle-ci sera considérée comme un détail d’une idée sous-jacente.

Plusieurs règles doivent cependant être respectées afin que votre mind mapping soit efficace :

  1. Ne dépassez pas 5 branches partant d’une même idée.
  2. Ne créez pas trop de sous ramifications qui complexifiera votre mind mapping
  3. Chaque idée doit être expliquée en peu de mots (4-5 maximum)
  4. Utilisez les couleurs dont vous aurez à votre disposition, mais ne perdez pas de temps dans l’illustration de votre mind mapping
  5. Multipliez vos mind mappings lorsqu’une idée centrale est trop large.
  • Mind mapping numérique

Aujourd’hui, de nombreux outils numériques vous permettent de créer vos mind mapping sur des supports numériques (par exemple : mindnote, Xmind, MindMeister, SimpleMind, Mindly, Coggle, MindMapX, etc.).

 

Vous disposez maintenant de toutes les informations pour créer vos propres mind mapping afin de réussir votre CRFPA !

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Faire et utiliser des flashcards pour réviser le CRFPA !

Qu’est-ce que les flashcards ?

Il s’agit de cartes sur lesquelles vous notez sur une face une « question » et sur l’autre face la « réponse » à cette question.

À titre d’exemple, pour apprendre des dates importantes, il est possible de réaliser des flashcards ayant sur le recto « Décision Morsang-sur-Orge » et sur le verso « CE, Ass., 27 octobre 1995 ».

Comment les utiliser ?

Ensuite, pour que les flashcards soient efficaces, il est nécessaire de les réviser plusieurs fois, seul ou en groupe.

À cette fin, afin d’éviter d’oublier les informations retenues, vous pouvez suivre la méthode du journaliste Sébastian Leitner :  

  1. Munissez-vous de cinq boîtes
  2. Lors de la première révision, si la réponse donnée est bonne, la carte passe dans la boîte numérotée 2. Si elle est mauvaise, elle reste dans la boîte numérotée 1.
  3. Durant les révisions suivantes, si la réponse donnée est mauvaise, la carte passe dans la boîte de niveau inférieur. Si la réponse est bonne, la carte va dans la boîte de niveau supérieur et ainsi de suite.

Plus le niveau de la boîte est élevé, plus l’espacement des révisions pourra être important.

Par exemple : La boîte 1 sera révisée tous les jours, la boîte 2 tous les 2 jours, la boîte 3 tous les 4 jours, la boîte 4 toutes les semaines, la boîte 5 tous les mois.

Cette technique vous permettra de retenir, de manière ludique, des informations simples comme : des décisions, des définitions, des lois, des dates, etc.

Nos recommandations

ATTENTION ! Il convient de suivre quelques recommandations dans la réalisation de vos flashcards :

  • Les flashcards doivent être très synthétiques et ne pas contenir plus d’une phrase.
  • Les flashcards doivent être révisées plusieurs fois, jusqu’à votre examen.
  • Les séances de révisions avec vos flashcards doivent être courtes pour éviter de vous fatiguer à les apprendre.
  • Les séances ne doivent pas être source de stress : ne pas connaître une flashcard les premières fois n’est pas grave.

Avec l’ensemble de ces indications, vous pourrez faire des flashcards qui vous permettront de réussir votre CRFPA haut la main !

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Pratiquer la lecture rapide

Le temps presse, les examens approchent et les livres s’empilent sur votre bureau. Quelles sont les clés d’une lecture efficace ? Pratiquer la lecture rapide.

Entraîner son œil à aller vite avec la lecture rapide

Lire vite, c’est pouvoir reconnaître les mots rapidement. Votre cerveau n’a pas besoin de prononcer un mot etudiante-assise2-ptipour en comprendre le sens.

  • Réduisez le nombre de fois où votre œil s’arrête sur une même ligne. Si vous lisez un livre de taille standard, votre œil doit se fixer 2 à 3 fois par ligne (c’est-à-dire environ tous les 6 mots). Pour une colonne de journal : une fixation par ligne.
  • Arrêtez-vous sur les mots nouveaux ou les passages difficiles. Accélérez avant et après ces passages.
  • Appliquez la technique de fixation limitée du regard à la page toute entière : divisez la page en trois parties, qui seront les « points d’appui » de votre lecture.

 

Anticiper le sens du texte avec la lecture rapide

Pour comprendre vite et mémoriser efficacement le texte :

  • Servez-vous de la mise en forme du texte pour en identifier la structure (introduction, titres, sous-titres, mots de liaison, caractères gras, etc.). Les éditeurs ont pensé à vous, faites-leur confiance !
  • Repérez l’idée principale à travers les mots récurrents et les concepts qu’ils véhiculent.
  • Annotez le texte, pour faire apparaître la trame de l’argumentation. Visez une compréhension globale du document, ne vous perdez pas dans les détails.

 

Lire un livre de 200 pages en 3 heures

  • Avant de vous plonger dans le livre, analysez sa structure générale, ses chapitres et le ton dans lequel il est écrit. Pratiquez une lecture rapide de l’introduction, en notant quelques grandes idées assorties d’exemples. Éliminez d’office les chapitres qui ne vous intéressent pas.
  • Commencez la lecture en diagonale. Retenez les idées pertinentes tout en passant sur le reste. La lecture d’une page peut ainsi prendre de 2 secondes à 5 minutes. Listez 10 idées majeures, avec un exemple à chaque fois.
  • Appliquez le même procédé à la conclusion qu’à l’introduction puis relisez votre fiche de lecture.

Utilisez le chronomètre et entraînez-vous. Ces exercices de lecture rapide demandent concentration et entraînement. Passée cette étape fastidieuse, vous serez forcément gagnants !

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Comment optimiser sa prise de notes ?

Pour réussir ses études et envisager sereinement les examens, il faut être un champion de la prise de notes. À vos stylos, c’est parti !

Noter vite et bien

  • Étudiants et la prise de notesAssurez-vous de bien comprendre le cours avant de noter quoi que ce soit. L’important est de garder le fil. Si vous ratez une idée, laissez un espace libre et attendez une pause pour reprendre l’élément manquant sur un voisin.
  • Notez tout ce qui figure au tableau : plan du cours, schémas, graphiques. Ils permettent de mémoriser plus rapidement le cours et d’en suivre l’architecture.
  • Utilisez des abréviations. Souvent fabriquées à partir de la première et de la dernière lettre du mot, elles peuvent faire intervenir des consonnes intermédiaires (pdt-pendant, tjs-toujours, etc.). L’essentiel est d’utiliser toujours les mêmes. 

Soigner la présentation

 Visez la clarté de la page et un classement efficace : vous gagnerez du temps pour la relecture.

  • Utilisez le même format de papier pour tous les cours afin de faciliter le classement. Préférez les pages blanches, au format A4, qui permettent de visualiser un nombre important d’informations.
  • Écrivez correctement. Les notes sont de peu d’utilité si vous n’arrivez pas à vous relire.
  • N’écrivez qu’au recto de la page. Vous pourrez ainsi avoir une vue globale du cours en étalant les feuilles, et au besoin intercaler des schémas ou des éléments complémentaires.
  • Inutile d’utiliser des codes couleur pendant le cours, cela risquerait de ralentir votre prise de notes.

Relire et compléter

 La relecture de vos notes est capitale.

  • Faites-le peu de temps après le cours, afin d’en ressaisir les enjeux.
  • Jouez sur les couleurs et les surlignages.
  • Complétez vos notes avec des documents annexes.

Si vous utilisez un ordinateur pour prendre des notes, travaillez de la même façon.

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Les 10 commandements du Grand Oral

L’épreuve du Grand Oral est la dernière ligne droite pour décrocher le CRFPA ! En 2016, son coefficient est passé de 3 à 4 et sa durée de 30 à 45 minutes (15 minutes d’exposé et 30 minutes d’entretien), ce qui demande une meilleure préparation qu’avant !

Vous devrez convaincre votre jury que vous avez le profil pour devenir Avocat. Il ne vous suffira donc pas d’être uniquement un théoricien du droit (on sait que vous avez des compétences en droit). Vous devrez aussi démontrer que vous avez de la culture juridique et des qualités d’orateur. Toutefois, avec des révisions sérieuses et une parfaite connaissance des exigences de la matière, pas d’inquiétude, vous revêtirez vous aussi la robe noire ! 

Voici nos 10 commandements qui vous donneront les clés pour réussir le Grand Oral :

I. Un entrainement régulier du suivras

 

II. Curieux de l’actualité tu seras

 

III. Incollable sur les fondamentaux tu deviendras

 

IV. Ton fidèle allié en ton Code tu trouveras

 

V. De manière soignée tu t’habilleras

 

VI. Un posture calme, sereine et souriante tu adopteras

 

VII. 15 minutes d’exposé obligatoirement tu respecteras

 

VIII. En juriste toujours tu argumenteras

 

IX. Sur des exemples tu t’appuieras

 

X. Pendant l’entretien, pas plus de 2 “Je ne sais pas” tu prononceras 

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Quels sont les documents autorisés aux examens du CRFPA ?

Ce qui est autorisé : 

 

Les codes annotés (pour vous fournir en codes, pensez au rouge Dalloz. C’est par ici >>> Codes Dalloz)

 

Les recueils (ou impressions tirées de sites Internet officiels) de textes réglementaires, législatifs et constitutionnels nationaux, et de normes européennes et internationales sont autorisés. 

 

Le surlignage et le soulignage des pages et des tranches des codes sont possibles À vos stabylos !

 

Les onglets, marques pages ou signets non annotés sont autorisés. À vos post-it ! 

 

Ce qui est non autorisé : 

 

Les codes commentés 

 

Les reproductions de circulaires, de conventions collectives et de décisions de justice.

 

Les documents avec des indications de doctrine.

 

Les annotations manuscrites sur les codes et autres documents autorisés. On garde sa prose pour l’examen.

 

La calculatrice quelle que soit votre matière de spécialité (dommage, il faudra compter sur vos doigts…). 

 

Source : La Commission nationale de l’examen d’accès au CRFPA

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Les 10 commandements pour réussir le CRFPA

La préparation à l’examen du CRFPA demande une organisation irréprochable et une méthode rigoureuse. C’est pourquoi la Prépa Dalloz vous livre ses 10 commandements pour réussir l’examen du CRFPA !

 

I. L’hiver venu, tu commenceras tes révisions pour le CRFPA

 

II. Tu te fixeras un planning de révisions 

 

III. Tu feras régulièrement des galops d’essai 

 

IV. Si tu as une mauvaise note, tu ne te décourageras pas 

 

V. Tu respecteras les conditions d’examen et les documents autorisés 

 

VI. Tu ne feras pas d’impasse en apprenant ton cours 

 

VII. Tu ne paniqueras pas devant ta copie d’examen

 

VIII. Tu feras au moins une relecture avant de rendre ta copie 

 

IX. Tu commenceras à réviser tes oraux juste après le passage des écrits

 

X. Tu resteras courageux et fier 

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Les 10 commandements de la note de synthèse

La note de synthèse est l’épreuve écrite ayant le plus fort coefficient du CRFPA. Elle est la seule épreuve à laquelle les étudiants en droit n’ont jamais été formés pendant leur cursus.

C’est pourquoi la note de synthèse inquiète souvent les étudiants. Toutefois, celle-ci ne fait appel à aucune connaissance particulière mais davantage aux capacités de synthèse et à la rapidité de l’étudiant. Aucune révision n’est nécessaire mais de nombreux entraînements sont indispensables.

Pour vous aider et connaître les bases de la note de synthèse, la Prépa Dalloz vous livre ses 10 commandements essentiels pour réussir cette épreuve cruciale !

I. Une lecture attentive et méthodique tu adopteras

 

II. Les références des documents tu mentionneras

 

III. Sur les seuls documents présentes tu t’appuieras

 

IV. De la précision des termes tu te préoccuperas

 

V. Tous les documents tu liras

 

VI. Comme meilleur ami le surligneur tu auras

 

VII. Apprendre à gérer ton temps tu sauras

 

VIII. A 4 pages écrites tu te limiteras

 

IX. T’entrainer régulièrement tu devras

 

X. Neutre et objectif tu seras

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...

Comment gérer son temps pendant l’épreuve écrite de Note de Synthèse ?

Si la période des révisions pour le CRFPA est une course de fond, celle des examens marque le sprint final. Il faut rassembler ses forces, aller vite, et donner le meilleur de soi. Cinq conseils pour bien vivre 5 heures d’écrit : le temps d’une note de synthèse.

1 – Prendre le temps de lire le sujet et la liste des documents

Sans paniquer ni vous jeter à corps perdu sur votre feuille de brouillon, lisez le sujet ainsi que la liste des documents. Choisissez l’ordre de lecture des documents (par ordre chronologique ou antéchronologique, par style de document, selon l’ordre des documents du sujet…). Vos entrainements vous auront servi à savoir quel ordre de lecture vous convient le mieux.

 

2 – Lecture des documents et prise de notes

Lisez l’ensemble des documents en prenant des notes sur votre brouillon, n’oubliez pas de bien structurer vos notes :

  • Dans un tableau avec les idées/concepts/notions par document

ou

  • Une feuille par document avec les idées principales

ou

  • La technique qui vous semble la plus simple pour vous y retrouver après.

N’hésitez pas non plus lors de cette lecture à souligner des éléments sur vos documents (mots clés, conjonctions de coordination, dates importantes….)

 

3 – Organiser son plan

Le plan est la clé d’une bonne Note de Synthèse pour le CRFPA. Relisez une dernière fois le sujet attentivement puis relisez vos notes, essayez de trouver un plan équilibré et cohérent qui répondra au sujet. Ecrivez vos titres de parties puis de sous parties et ensuite remplissez votre plan avec les idées clés sans oublier de noter le numéro de document associé. Vérifiez que tous les documents sont bien utilisés une fois et que vos parties sont équilibrées.

 

4 – Rédiger proprement

Seule l’introduction peut être rédigée au brouillon. Elle constitue le pivots de votre travail et guidera votre examinateur dans sa lecture. Le corps du devoir doit être rédigé directement sur la copie à rendre. Prenez le temps d’écrire lisiblement et soignez les articulations logiques de votre rédaction. Vos parties et sous parties doivent être clairement visibles. Faites attention à respecter le nombre de pages demandées, rédigez 4 pages, pas 3 pages, ni 5pages (vérifiez la tolérance auprès de votre IEJ)

 

5 – Se relire impérativement

Réservez au moins un quart d’heure pour la relecture. Vous risquez de mettre les nerfs de l’examinateur à vif par des fautes d’orthographe récurrentes ou une syntaxe défaillante. Vérifiez également une dernière fois que tous les documents sont bien cités, dans le cas contraire, vous risquez fortement d’obtenir une note en dessous de la moyenne.

 

Une question ? Prenez un rendez-vous téléphonique avec notre Directrice Pédagogique ! 

Chargement...
Régler sa prépa CRFPA en plusieurs foisVous avez besoin de temps pour trouver la totalité de votre financement ? Ou votre trésorerie ne vous permet pas de régler votre prépa CRFPA en une fois ?...

 

La Prépa Dalloz vous facilite la vie en vous proposant de régler votre prépa annuelle CRFPA en cinq fois sans frais (l’acompte puis 4 versements).

  • Uniquement valable pour les paiements par chèque au virement
  • Réservé aux prépas annuelles ou estivales, avec ou sans stage d’été
  • Pour les formules « Supports de cours et actualités », « Focus note de synthèse » et « Focus grand oral » la totalité des droits d’inscription est due dès l’inscription

Par virement :

  • Un virement de 30% du montant total des droits d’inscription dû à l’inscription
  • Fournir un avis de virement de ce premier virement pour déclencher l’inscription (ou une capture d’écran)
  • Les 70% restants doivent être payés en 4 virements maximum
  • Notez toutefois que le dernier virement émis doit être réceptionné au plus tard le 30 août de l’année de passage de l’examen

Par chèque :

  • Un chèque de 30% du montant total des droits d’inscription dû à l’inscription
  • Les 70% restants doivent être payés en 4 chèques maximum
  • L’inscription à la prépa est déclenchée dès réception de tous les chèques
  • Veuillez noter au dos du chèque la période souhaitée d’encaissement
  • Notez toutefois que le dernier chèque doit être encaissé au plus tard le 30 août de l’année de passage de l’examen

Pour plus d’informations contactez-nous :