fbpx

Les 5 conseils pour bien choisir ses matières après la réforme du CRFPA

Publié le 11 Jul 2020 • 1 commentaire

Cette question est cruciale et incontournable pour tous les étudiants au moment de l’inscription à l’IEJ

La réforme du CRFPA a complètement bouleversé l’organisation des matières de l’examen. Si finalement les choix sont plus restreints, notamment pour les oraux, les matières de spécialités écrites ont désormais un programme beaucoup plus étendu.

Ce qui change :

  • La matière de procédure est subordonnée au choix de la matière de spécialité
  • Les spécialités sont recoupées en domaine comprenant chacun plusieurs matières.

Il est difficile d’être spécialiste en tout, alors comment choisir ?

  1. Ne pas choisir sa matière de spécialité en fonction de la longueur du programme. Les étudiants ont tendance à vouloir limiter le volume de cours à apprendre. Mais, il est préférable de choisir une matière pour laquelle vous avez une certaine appétence et que vous prendrez plaisir à étudier plutôt qu’une matière plus courte mais qui ne vous intéresse pas. N’oubliez pas que vous allez passer des journées à les réviser !
  2. Attention aux matières que l’on pourrait dire de spécialistes. Vous avez aimé le programme de droit administratif de deuxième année ? soyez vigilant si vous n’avez pas poursuivi votre cursus en droit public. N’oubliez pas que vous allez être confronté à des étudiants qui auront suivi un Master 1 voire un Master 2 dans ce domaine et qui auront acquis des automatismes et de solides connaissances en droit public. Ils seront également plus familier des autres matières comme fonction publique ou domaine public. Cette remarque vaut également pour le droit social.
  3. A compétences égales, préférez les matières que vous avez étudiées récemment. Il ne s’agira que de révisions et le cours sera frais dans votre esprit.
  4. Le cas des fiscalistes. Vous êtes les grands oubliés de cette réforme. Il ne faut pas pour autant abandonner votre envie d’être avocat ! En principe, vous avez plutôt une formation en droit des affaires mais le rattachement du contentieux à la procédure administrative vous fait hésiter avec le droit public. Sauf compétence particulière en droit public, il semble plus judicieux de choisir le droit des affaires, même si cela vous oblige à découvrir la procédure civile.
  5. Ne pas écouter les bruits de couloirs. Cette réforme est sujette à énormément de rumeurs. Ne les écoutez pas. Fiez-vous à des informations concrètes, coefficients des épreuves, matières couvertes par l’examen et détachez-vous de tous les « on-dit » qui véhiculent plus de panique que de véritable informations.

 

Allo Dalloz 01 40 64 12 72Si vous souhaitez en discuter ou poser tout autre question, l’équipe Prépa Dalloz est à votre disposition au 01 40 64 12 72 ou sur prepa-dalloz@dalloz.fr

 

1 commentaire

  1. El madi Halima dit :

    Bonjour,

    Titulaire d’un Master 1 droit des affaires de Paris II Assas, je souhaite passer l’examen du CRFPA en septembre 2018. Je souhaite m’inscrire à la préparation Dalloz a distance sur l’année. Je me permets de vous poser une question : j’hésite beaucoup entre le droit pénal et le droit des affaires pour l’épreuve de spécialité. Que me conseillez-vous ?
    Je vous remercie de votre aide,
    Halima

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Communiqué : Coronavirus

 

Etant donné la situation sanitaire sans précédent à laquelle nous faisons tous face, les organismes de formation du groupe Lefebvre Sarrut, dont fait partie la Prépa Dalloz, ne seront plus présents sur site.

 

Mais rassurez-vous : toutes nos prestations seront maintenues et nous restons à votre disposition grâce au télétravail. 

 

Veuillez nous contacter uniquement par mail ou téléphone. Nous vous invitons à concentrer vos questions du mardi au jeudi dans la mesure du possible. Le courrier ne pourra pas être traité durant cette période.

 

E-Mail : prepa-dalloz@dalloz.fr

Tel. : 01 40 64 12 72