fbpx

Réussir ses examens grâce à la sophrologie

Publié le 28 Jan 2021 • Aucun commentaire

Créée dans les années 1960, la sophrologie est une méthode de relaxation inspirée du yoga et d’autres courants occidentaux. L’harmonie du corps et de l’esprit : une garantie de réussite aux examens ?

La sophrologie, une méthode qui a fait ses preuves

  • Cette médecine douce permet de faire baisser le stress : maux d’estomac, insomnie, boulimie… sont des problèmes bien connus des étudiants. La sophrologie permet d’en réduire l’impact.
  • Elle ouvre un chemin vers la confiance en soi, capitale pour la réussite. Elle facilite par exemple la prise de parole en public.
  • Elle renforce les capacités du cerveau, en développant la concentration et la mémoire.

Vous n’aurez pas de mal à trouver sur Internet un praticien habilité à vous donner des cours intensifs en période de révisions. En attendant, prenez un peu d’avance…

 

Le B.A.-BA de la sophrologie

  • Exercice 1 : Travailler sa respiration abdominale.

Tout en relâchant la mâchoire et les épaules, gonflez le ventre en inspirant et rentrez-le en expirant. Ne bloquez pas le souffle au niveau de la cage thoracique. Prenez plus de temps pour expirer que pour inspirer. Symboliquement, imaginez que toutes vos peurs et vos questions s’en vont avec l’air rejeté.

 

  • Exercice 2 : Pratiquer une gymnastique douce.

Marchez régulièrement, en ayant fortement conscience de votre corps, de vos articulations et du pied qui se déroule sur le sol, du talon jusqu’aux orteils. Vous pouvez aussi vous faire vous-même des massages sur le visage, les yeux fermés, par de petits mouvements circulaires autour des yeux. Contractez aussi différentes parties de votre corps puis relâchez : vous prendrez conscience de certaines tensions musculaires, dont vous vous débarrasserez. Par exemple, remontez vos épaules vers vos oreilles puis relâchez-les d’un seul coup. Cela permet de libérer les tensions situées au niveau du cou.” 

 

  • Exercice 3 : Évacuer les pensées négatives par des exercices de visualisation.

Installez-vous confortablement et imaginez-vous dans un endroit calme et agréable. Retrouvez les sensations associées à cette image mentale (odeurs, couleurs, sons). Une fois que la perception intérieure est installée, serrez le poing et amplifiez-la. Puis relâchez le poing. Répétez l’exercice plusieurs fois. En cas de stress, vous pourrez retrouver l’image (et la sensation de calme) en serrant simplement le poing.

La détente corporelle et intellectuelle acquise à travers ces exercices libère la tête de ses préoccupations. Pratiquez ce petit entraînement pendant 15 minutes avant de vous mettre au travail : vous verrez que les idées naîtront naturellement dans votre esprit, dans le calme et en bon ordre.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *